07 Déc

formation

DOCUMENTATION GESTION SITE SUR WORDPRESS

 

Domaine : http://kewelauremartine.net

 

  1. Administration
  2. Ouvrir l’interface d’administration
  3. La barre de raccourcis de WordPress
  4. Le menu principal de WordPress

Le tableau de bord

  1. Ajout de contenu
  2. Ajouter un article
  3. Ajouter une page
  4. Mise en forme, images et vidéos

3.1 Insérer une image ou un pdf

3.2 Mettre en forme et structurer votre contenu

  1. A) Ne négligez pas l’impact de vos titres
  2. B) Utilisez les styles pour structurer votre contenu
  3. Personnaliser le menu de votre site internet

 

Le site est conçu sur WordPress qui est CMS(Content Management System) system de gestion de contenu

  1. Administration

 

1. Ouvrir l’interface d’administration WordPress

 

Lien accès Back office c’est-à-dire la partie d’administration : http://kewelauremartine.net/wp-admin

Entrez les informations suivantes :

Identifiant ou mot de passe : kewelaure@yahoo.fr

Mot de passe :  lauremartine

Une fois connecté vous avez cette page appelée back-office qui permet d’administrer le site

  1. La barre de raccourcis de WordPress

La barre de raccourcis de WordPress est composée de 4 boutons :

1 Le premier bouton porte le titre de votre site internet. Il permet de facilement basculer de la console d’administration au site public et vice-versa.
2 Le deuxième bouton permet de gérer les commentaires de vos visiteurs.
3 Le troisième bouton permet de créer du contenu (article, page, etc.) pour votre site. Passez la souris sur le bouton pour afficher les différentes possibilités.
4 Le dernier bouton permet de modifier votre profil et de vous déconnecter de l’interface d’administration.

Cliquez maintenant sur le premier bouton afin d’afficher la partie publique de votre site Internet. Comme vous pouvez le constater, la barre de raccourcis reste affichée, ce qui vous permet de toujours accéder aux différentes fonctions présentées dans le tableau ci-dessus.

Vos visiteurs ne verront pas ce menu, car il faut être connecté à la console d’administration de WordPress pour que ce menu soit visible dans la partie publique du site Internet.

3. Le menu principal de WordPress

Le menu principal de la console d’administration est le squelette de WordPress : c’est lui qui imbrique toutes les fonctionnalités de votre site internet. Nous allons maintenant brièvement voir l’utilité des différentes catégories qui composent le squelette de WordPress.

Explorez les différents menus de WordPress

Prenez le temps de découvrir à quoi servent les différentes catégories du menu principal. Cela vous évitera ensuite de tourner en rond pour trouver ce que vous recherchez.

Le tableau de bord

Cette catégorie se divise en 2 rubriques:

  • Accueil: c’est la page d’accueil de la console d’administration de WordPress ! Pour être franc avec vous, je ne trouve pas ce tableau de bord très utile. Retenez simplement qu’il affiche un certain nombre d’informations par rapport à votre site internet, comme les commentaires récents, les sites qui parlent de l’un de vos articles et quelques statistiques générales.
  • Mises à jour:  permet de voir les différents composants de votre site Internet qui doivent être mis à jour. Pour éviter les soucis de sécurité avec votre site, faites régulièrement les mises à jour listées sur cette page !

Articles

Les articles permettent de publier des actualités sur votre site Web. Ils s’affichent selon la date de leur publication et sont donc intéressants pour tenir un blog, afficher des actualités ou rester en contact avec vos visiteurs. Les articles ne sont à priori pas destinés à contenir des informations statiques qui restent valables dans le temps.

Cette catégorie se divise en 4 rubriques :

  • Tous les articles: permet de gérer et lister l’ensemble des articles existants
  • Ajouter: permet de créer un nouvel article
  • Catégories: permet de gérer les catégories de vos articles
  • Étiquettes: permet de gérer les étiquettes (tags en anglais) de vos articles

Les catégories et les étiquettes permettent d’organiser les articles de votre site:

  • les catégories définissent de grandes thématiques, un peu à l’image de classeurs. Par exemple, si votre site est sur l’informatique, vous pourriez organiser vos articles selon les systèmes d’exploitation (Windows, Mac, Linux …), des thématiques (logiciels, mobilité, jeux vidéo, loisirs, web 2.0, etc.) ou des activités (photographie, vidéo, musique, etc.).
  • les étiquettes permettent de classer vos articles selon des critères transversaux. Par exemple, si vous rédigez des articles qui partagent des astuces pour Windows, Mac et Linux, vous pourriez associer l’étiquette astuce à ces articles. Il est inutile d’associer une étiquette qu’à un seul article.

Le but des catégories et des étiquettes est d’aider vos visiteurs à découvrir du contenu connexe et de faire des liens entre vos articles.

Médias

Cette catégorie réunit l’ensemble des médias (images, vidéos, documents pdf, etc.) de votre site internet. Par exemple, si vous publiez une image dans un article, elle s’affichera également dans la bibliothèque des médias.

Cette catégorie se divise en 2 rubriques :

  1. Bibliothèque: permet de gérer et afficher tous les médias de votre site.
  2. Ajouter: permet d’ajouter de nouveaux médias.

Pages

Les pages permettent de publier des informations statiques sur votre site. Contrairement aux articles, elles sont indépendantes du temps. Sur ce site, j’utilise par exemple des pages pour les formations, car elles seront encore valables dans plusieurs mois et je ne souhaite pas qu’elles soient triées par ordre chronologique.

Cette catégorie est divisée en 2 rubriques :

  1. Toutes les pages: permet de gérer et afficher toutes les pages de votre site internet.
  2. Ajouter: permet de créer une nouvelle page.

Commentaires

Les commentaires sont importants, car ils reflètent la popularité et la qualité du contenu que vous partagez sur votre site. Pour l’auteur d’un site, il s’agit également d’une forme de reconnaissance importante. Cette catégorie permet de gérer et afficher l’ensemble des commentaires que vos visiteurs laissent sur vos articles et/ou vos pages.

Apparences (thèmes, widgets, menus)

Cette catégorie permet de gérer tout ce qui concerne l’apparence et l’organisation des différents éléments graphiques de votre site internet.

Cette catégorie rassemble 4 rubriques (les rubriques peuvent varier selon le thème que vous utilisez) :

  • Thèmes: permet d’activer ou de rechercher de nouveaux thèmes pour votre site. Les thèmes permettent de profondément changer l’apparence d’un site WordPress en seulement quelques clics. La tentation est ainsi grande de passer des heures à essayer de nombreux thèmes gratuits. N’oubliez cependant pas que le contenu reste plus important que la forme et qu’un beau site vide ne fera pas venir des visiteurs sur votre site 😉
  • Personnaliser: permet de personnaliser le thème activé. Les possibilités de personnalisation varient en fonction du thème.
  • Widgets: les widgets sont de petits modules qui permettent d’enrichir les fonctionnalités de votre site internet. Chaque thème propose des zones dans lesquelles il est possible d’en ajouter. Par exemple, le menu qui affiche les différents modules de cette formation en haut à gauche de cette page est un widget.
  • Menus: permet de configurer et personnaliser les différents menus de votre site internet. Selon le thème ou les widgets utilisés, il est possible d’afficher plusieurs menus sur un site WordPress
  • Éditeur: cette rubrique permet de modifier les fichiers d’un thème. Elle s’adresse aux personnes qui ont de solides notions en html, css et php.

Extensions (plugins)

Les extensions, aussi appelées « plugins », permettent d’enrichir les fonctions de base de WordPress. Si vous souhaitez par exemple créer un livre d’or, un forum ou faire en sorte que vos visiteurs puissent voter sur vos articles, vous aurez besoin d’un plugin.

Cette catégorie s’organise en 3 rubriques :

  • Extensions installées : permet de gérer les extensions déjà installées sur votre site. Pour utiliser une extension, celle-ci doit être activée.
  • Ajouter : permet de rechercher de nouvelles extensions dans la base de données officielle de WordPress.
  • Éditeur : permet de manuellement modifier les fichiers d’une extension. Cela concerne les personnes qui ont de solides notions en html, css et php.

3 conseils

  1. Installez uniquement des thèmes et des extensions qui proviennent d’une source fiable (la base de données officielle de WordPress ou le site officiel d’une entreprise qui développe des extensions sérieuses et largement utilisées). Le cas échéant, vous exposez votre site internet à de sérieuses failles de sécurité.
  2. Installez uniquement des extensions qui apportent une réelle valeur à vos visiteurs. Chaque extension activée alourdit votre site et peut créer des failles de sécurité.
  3. De manière générale, utilisez des extensions qui sont fréquemment utilisées et mises à jour

Utilisateurs

WordPress est un système de gestion de contenu collaboratif, c’est-à-dire que plusieurs personnes peuvent enrichir le même site internet avec des niveaux d’accès différenciés. Il est par exemple possible d’imaginer plusieurs rédacteurs dont les articles devront être validés par un administrateur pour être publiés. En savoir plus sur les rôles et permissions des utilisateurs dans WordPress.

Cette catégorie rassemble 3 rubriques :

  • Tous les utilisateurs : permet de gérer la liste des utilisateurs.
  • Ajouter : permet d’ajouter un nouvel utilisateur.
  • Votre profil : permet de mettre à jour votre profil et de modifier le mot de passe employé pour vous connecter à l’interface d’administration de WordPress.

Outils

Cette catégorie n’est pas vitale pour débuter avec WordPress 😉 Nous n’allons donc pas nous attarder dessus. J’attire juste votre attention sur le fait que WordPress est capable d’importer le contenu de sites réalisés avec certains systèmes de gestion de contenu, comme Blogger, TypePad ou Tumblr.

Réglages

Cette catégorie rassemble tous les réglages de WordPress. Si vous installez des extensions (plugins), c’est également ici que vous pourrez les configurer. Les réglages de base de WordPress sont organisés en 6 rubriques :

  • Général: permet de modifier le titre du site, le slogan du site et l’adresse mail du site.
  • Écriture: cette rubrique n’est pas vitale pour débuter avec WordPress.
  • Lecture: permet de configurer la page d’accueil du site et de choisir s’il doit être référencé dans les moteurs de recherche.
  • Discussion: permet de configurer tout ce qui concerne les commentaires. C’est ici que vous pouvez choisir d’afficher les commentaires les plus récents ou anciens en premier.
  • Médias: permet de configurer les médias (la taille par défaut des images, la manière dont les médias sont classés sur le serveur, etc.).
  • Permaliens: permet de personnaliser la structure des liens qui s’affichent dans la barre d’adresse. Nous y reviendrons dans le module suivant, car il y a quelque chose d’important à régler par ici 😉

Dans le prochain module, nous verrons comment bien configurer WordPress. Ne vous inquiétez donc pas si vous ne comprenez pas tout ce qui s’affiche dans les réglages de WordPress. L’important est de retenir comment WordPress est organisé.

 

  1. Ajout de contenu
  2. Ajouter un article

Rappel

Les articles permettent de publier des actualités sur votre site internet. Ils s’affichent par date de publication et sont donc intéressants pour tenir un blog ou garder régulièrement le contact avec vos visiteurs.

Pour ajouter un article:

  1. Ouvrez la console d’administration WordPress de votre site (http://www.votre-site.com/wp-admin).
  2. Dans le menu principal, ouvrez la catégorie Articles (1)  puis cliquez sur Ajouter (2).
  3. Inscrivez le titre (3) de l’article (très important pour les moteurs de recherche).
  4. Ajoutez le contenu (4) de l’article.
  5. Choisissez la catégorie (5) dans laquelle l’article sera être classé. Une catégorie est comme un classeur qui va contenir tous les articles liés à un thème spécifique. Les catégories permettent ainsi d’organiser vos articles et facilitent le référencement de votre contenu auprès des moteurs de recherche.
  6. Choisissez 2 à 4 étiquettes (6) par article pour faciliter l’accès à votre contenu. Rappelez-vous que le but des catégories et des étiquettes est d’aider vos visiteurs à découvrir du contenu connexe et de faire des liens entre vos articles.
  7. Si votre thème le supporte, ajoutez une image à la une (7). Les images à la une permettent d’attacher une image qui illustre le contenu d’un article.
  8. Après avoir relu l’article, cliquez sur le bouton Publier (8) pour que vos visiteurs puissent y accéder.

Tout au long de cette procédure, cliquez sur Enregistrer brouillon (9) pour sauvegarder votre travail. Il est possible de prévisualiser l’article sans pour autant le rendre visible publiquement en cliquant sur le bouton Aperçu (10). Tant que vous ne cliquez pas sur le bouton Publier (8), l’article ne sera pas visible pour vos visiteurs.

  1. Ajouter une page

Rappel

Les pages permettent de publier des informations statiques dans votre site. Contrairement aux articles, elles sont indépendantes du temps et de la chronologie de création. Vous ne pouvez pas attribuer d’étiquettes ou de catégories aux pages.

Pour ajouter une page à votre site:

  1. Ouvrez la console d’administration WordPress de votre site (http://www.votre-site.com/wp-admin).
  2. Dans le menu principal, ouvrez la catégorie Pages (1) puis cliquez sur Ajouter (2).
  3. Inscrivez le titre (3) de la page.
  4. Ajoutez le contenu (4) de la page.
  5. Si nécessaire, choisissez le parent (5) de la page afin de contrôler la hiérarchie de vos pages. Par exemple, nous pourrions imaginer une page dédiée à des recettes de dessert dont le parent serait la page « Recettes de cuisine ». Dans cet exemple, la page « Recettes de cuisine » serait le parent de la page « Recettes de dessert ».
  6. Si nécessaire et en fonction de votre thème, choisissez le modèle (6) à attribuer à la page. Ce paramètre permet de modifier la disposition de la page en cours. Certains thèmes WordPress offrent ainsi la possibilité de créer des pages sans la barre latérale et ses widgets (cela permet d’exploiter toute la largeur de la page) ou encore sans le menu principal (cela permet de focaliser l’attention des visiteurs sur un contenu particulier pour vendre un produit ou un service par exemple).
  7. Lorsque vous avez relu l’article, cliquez sur le bouton Publier (7) pour que vos visiteurs puissent y accéder.

Tout au long de cette procédure, cliquez sur Enregistrer brouillon (8) pour sauvegarder votre travail. Il est possible de prévisualiser la page sans pour autant le rendre visible publiquement en cliquant sur le bouton Aperçu (9). Tant que vous ne cliquez pas sur le bouton Publier (7), la page ne sera pas visible pour vos visiteurs.

  1. Mise en forme, images et vidéos

3.1 Insérer une image ou un pdf

Pour insérer une image ou un document pdf dans un article ou une page:

Dans le contenu de l’article ou de la page, cliquez là où devra être inséré le média (1). Cliquez ensuite sur le bouton Ajouter un média (2). La fenêtre suivante s’affiche:

Cliquez sur Sélectionner des fichiers (3) pour rechercher sur votre ordinateur le(s) média(s) à insérer dans l’article ou la page. Il est également possible de glisser dans cette genêtre, à l’aide de la souris, les médias à insérer. Dès que les médias ont été envoyés sur votre site, la fenêtre bascule automatiquement sur votre Bibliothèque de médias (4):

L’onglet Bibliothèque de médias (4) permet :

  • d’inscrire un titre et une légende pour le média sélectionné. Le titre et le texte alternatif ne sont pas visibles, mais ils sont importants pour le référencement des images dans les moteurs de recherche (5)
  • de configurer l’alignement (6) du média par rapport au texte. Doit-il s’afficher à droite, à gauche ou au centre ?
  • de personnaliser le lien (7) du média. Que doit-il se passer lorsqu’on clique sur le média ?
  • de modifier la taille (8) du média afin qu’il s’insère harmonieusement dans le contenu.

Cliquez sur Insérer dans l’article (9) quand tout est OK 🙂

Pour modifier une image, cliquez sur l’image à éditer puis sur le crayon (10) qui apparaît sur l’image sélectionnée.

La fenêtre suivante s’affiche et permet de modifier le titre, le texte alternatif, la légende, le lien, la taille et l’alignement de l’image :

Après avoir effectué les modifications souhaitées, cliquez sur le bouton Mettre à jour (12) pour valider les changements. Pour enlever une image d’un article ou d’une page, cliquez sur l’image à supprimer puis sur la croix (11) qui apparaît sur l’image.

3.2 Mettre en forme et structurer votre contenu

A) Ne négligez pas l’impact de vos titres

Pour captiver l’attention de votre public, vous devez soigneusement réfléchir au titre de vos articles. Comme dans un journal traditionnel, le titre est la première chose que le lecteur analyse pour savoir s’il va lire un article ou non. Le titre est également la première chose que Google prend en compte pour référencer votre contenu.

4 conseils pour créer des titres qui attirent la curiosité:

  1. identifiez un besoin de votre cible et proposez-y une solution (comment faire pour…)
  2. utilisez un langage adapté à votre cible et n’hésitez pas à l’impliquer (connaissez-vous l’astuce pour…)
  3. votre but est de captiver l’attention, soyez donc bref et original
  4. le titre doit idéalement résoudre un problème ou traduire la valeur du contenu pour la cible

B) Utilisez les styles pour structurer votre contenu

À partir du moment qu’un visiteur clique sur le titre d’un article pour lire son contenu, vous devez tout faire pour préserver son attention. Pour cela, structurez clairement vos idées et utilisez les styles (Titre 1, Titre 2, Titre 3, etc.).

Les styles sont analysés par les moteurs de recherche, car ils mettent souvent en évidence les thèmes importants d’un article ou d’une page.

De plus, l’usage des styles favorise une mise en page harmonieuse et cohérente entre vos différents articles et pages. Ils facilitent également l’évolution de votre site, puisque les styles s’adaptent automatiquement au thème que vous utilisez pour votre site WordPress.

 

  1. Personnaliser le menu de votre site internet

Pour personnaliser le menu de votre site:

  1. ouvrez la console d’administration WordPress de votre site (votre-site.com/wp-admin)
  2. dans le menu principal, ouvrez la catégorie Apparence (1) puis cliquez sur Menus (2)
  3. inscrivez ensuite le nom (3) que vous souhaitez donner au menu principal de votre site (par ex. : menu principal). Cliquez ensuite sur le bouton Créer un menu (4)
  4. depuis les encadrés Pages (5) et Catégories (6), ajoutez les pages ou les catégories à faire apparaître dans le menu. Pour cela, cochez les éléments souhaités puis cliquez sur le bouton Ajouter au menu de l’encadré concerné
  5. depuis l’encadré Liens personnalisés (7), il est possible d’ajouter n’importe quel lien au menu de votre site (par exemple un lien qui pointe sur l’un de vos articles ou sur un autre site web)
  6. si nécessaire, arrangez l’ordre et la hiérarchie des éléments du menu en les glissant (8) à l’aide de la souris
  7. cochez la case Menu principal (9) pour désigner le menu créé en tant que principal menu de votre site. Si votre thème gère plusieurs menus, allez dans l’onglet Gérer les emplacements (10) pour configurer l’emplacement des différents menus créés

N’oubliez pas de cliquer sur le bouton Enregistrer le menu (11) pour valider les changements apportés.

 

 

 

Related Posts

Leave A Comment